Err

Activités à Chénérailles et ses environs


La ville de Chénérailles


L'origine de Chénérailles (Canalis) est fort ancienne. Elle remonte certainement à l'époque romaine, ainsi que le prouvent plusieurs urnes pleines de cendres, mêlées à des médailles des empereurs Maximien, Gallien, Gordien, Licinius, etc. qu'on y a trouvées. C'était autrefois une ville forte, au milieu de laquelle il y avait une roche élevée dont le sommet était couronné par un château détruit depuis longtemps et dont l'emplacement est de nos jours occupé par l'église paroissiale Saint-Barthélémy (XIIIe siècle) qui abrite un haut-relief dédié à Barthélémy de la Place, prêtre mort en 1300 et considéré comme le fondateur de cette église5. Chénérailles a beaucoup souffert de la guerre contre les Anglais au début du XVe siècle. Elle fut même presque entièrement détruite, mais Jacques et Bernard d'Armagnac, comtes de la Marche, la firent reconstruire de 1430 à 1440. Le premier de ces comtes confirma plusieurs privilèges qui avaient été accordés à Chénérailles, en 1265, par Hugues XII de Lusignan. En 1592, cette ville soutint un siège pour la Ligue. Elle opposa aux royalistes une vigoureuse résistance, et ne se rendit qu'après un blocus de huit mois, lorsque la garnison et les habitants eurent épuisé tous leurs moyens de subsistance6. La localité a été siège d'un arrondissement du département de Guéret lors de la création des assemblées provinciales. De 1790 à 2015, Chénérailles a été le chef-lieu d'un canton de la Creuse

La forêt de Chénérailles et ses activités sportives


Véritable écrin de verdure, la forêt de Chénérailles s'étend sur cent hectares, pour moitié en feuillus pour moitié en résineux. Un circuit de découverte des essences est accessible à proximité du court de tennis.

Vous pourrez pratiquer différentes activités sportives : le tennis sur le terrain de terre battue, le seul du département, inauguré par Henri Leconte, le volley ball, le VTT, la marche nordique, etc.


Deux autres courts de tennis sont à disposition également près du Foyer Gymnase. 

Pour les reservations s'adresser à la "Renaissance" Bar-Tabac-Presse-PMU Grande Rue. Un court supplémentaire est à disposition sur la commune de Peyrat la Nonière.

Le château de Villemonteix


À 2 km de la sortie de forêt de Chénérailles, venez découvrir le Château de Villemonteix.

Cette élégante construction du début de la Renaissance est classée monument historique. Habitée, meublée, elle présente une collection de tapisserie d'Aubusson, Felletin, et des Flancres du XVIème siècle au XVIIIème siècle.


Visites guidées tous les jours :

de Pâques à la Toussaint, de 14h à 19h
du 1er juillet au 30 septembre de 10h à 12h et de 14h à 19h

Hors saison, visites sur rendez-vous. Expositions fréquentes de tapisseries contemporaines en juillet et août.

Autour de Chénérailles


Peyrat la Nonière : au centre bourg le lien en granit et la tasse de Gargantua

Saint Dizier La Tour : les Mottes de Castrales de l'An Mil

Gouzon : souffleur de verre, Golf 18 trous de "La Jonchère"

Lussat : Réserve ornithologique de l'Etang des Landes

Ahun : Eglise Romane, Château de Chantemille

Moutiers d'Ahun : Église du XIIIème siècle, boiseries, pont romain, site de l'outil ancien

Circuit des 3 églises romanes : Issoudun, Saint Médard, La Rochette

Aubusson : Cité Internationale de la Tapisserie, Musées et Ateliers, Ruines du Château de Pierre d'Aubusson, Tour de l'Horloge

Fransèches : Village de Masgot

Sous Parsat : Vitraux et fresques contemporains dans l'Église

Guéret : Musée, Parc aux Loups, Labyrinthe Géant

Boussac : Château du XIIème et XIIIème siècle, Site des Pierres Jaumâtres, Commanderie de Lavaufranche

Chambon sur Voueize : Abbatiale Sainte Valérie

Evaux les Bains : Station thermale du Limousin